Girardin immobilier IS

La loi Girardin IS : Défiscalisation immobilière pour l’entreprise

Le dispositif Girardin immobilier concerne les entreprises soumises à l’Impôt sur les Sociétés (IS). La loi ouvre droit à une déduction du revenu imposable de 100% de la valeur d’un bien locatif neuf acquis en Outre-mer, en sus de l’amortissement du bien. Cette acquisition permet de générer ainsi un déficit fiscal reportable indéfiniment et sans aucun dispositif de plafonnement.

Loi Girardin IS : principe et gain fiscal

Un investissement en Girardin IS consiste en l’acquisition d’un bien locatif neuf situé en Outre-mer en vue d’être loué dans le secteur intermédiaire, c’est-à-dire sous un plafond de loyers et à des personnes respectant des critères de ressources maximales.

En contrepartie de cet investissement, la société bénéfice d’une déduction de 100% de la valeur du bien acquis de ses bénéfices imposables soit un équivalent réduction d’IS de 33,33%.

Ainsi, la société aura la possibilité de déduire la totalité du prix d’acquisition du bien en sus de l’amortissement comptable et ce sur l’année d’acquisition. Nous parlons alors de réduction d’impôt “one-shot”.
L’avantage fiscal ainsi procuré est de même nature qu’un déficit fiscal et peut donc être reporté indéfiniment jusqu’à utilisation totale.

La Girardin immobilier IS est le seul régime de défiscalisation immobilière à destination des entreprises.

Les avantages de l’investissement en Girardin IS

Bénéficier d’une déduction de 100% de la valeur du bien acquis
soit un équivalent réduction d’IS de 33,33%

Constituer un patrimoine immobilier pour l’entreprise dans des conditions extrêmement favorables

Dispositif intéressant pour consolider une entreprise au moyen de son IS pour capitaliser sur un l’actif immobilier en utilisant le levier de l’impôt

Pourquoi choisir ce dispositif ?

Les sociétés réalisant des bénéfices ont peu de solutions pour réduire leur imposition. Le fait d’investir dans l’immobilier outremer permet toutefois aux sociétés de déduire l’année de l’acquisition du bien la totalité du prix d’acquisition des revenus imposables.

Exemple : La société A dégage un bénéfice en 2018 de 400.000 €. Elle doit s’acquitter d’un IS de 107.044 €. Elle achète un bien situé à la Réunion pour un montant de 300.000 €. Son bénéfice imposable sera donc ramené à 100.000 € soit un IS de 23.044 €. Elle a donc réalisé un gain sur un an de 84.000 €.

 

Notre sélection de programmes immobiliers éligibles à la Girardin IS

Spécialiste de la loi Girardin IS, nous sélectionnons des programmes immobiliers sur des critères immobiliers stricts.

N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement complémentaire sur ce dispositif.





Recevoir notre newsletter : ouinon

Je reconnais avoir pris connaissance de la politique de confidentialité de ce site : Oui